Un oiseau de mauvaise augure

A peine Kurosawa embarqué par les agents de monsieur Martin et l’argent crédité sur le compte des personnages qu’une voiture téléguidée entre dans le hangar où s’est passée la transaction. Sensé être un lieu secret, voilà un invité surprise : depuis le robot, un projecteur holographique révèle aux héros qu’ils furent surveillés durant toute leur opération. Une menace à peine voilée marque la fin de chaque clip vidéo : à chaque fois, les personnages sont victime d'une mort violent. La menace de représailles est appuyée par le détonateur placé sous le droïde.

Ni une ni deux, Kéro fonce chez lui car il a laissé seule Sakura. Cette dernière ne décroche pas au téléphone et scela ne fait qu’accroître l’inquiétude du pilote qui fonce à travers tout Marseille. L’équipe arrive trop tard : le hangar est vide, des traces de lutte confirme les craintes de Kéro. Au même moment, Master D reçoit l’appel de son gang qui le prévient d’une descente de police dans son entrepôt. Coïncidence surprenante.

Après avoir donné ses instructions, Master D s’occupe de Kéro qui perd pied et fonce vers le seul endroit où il pense trouver Sakura : les entrepôts de Décima. Perdus dans la plaine de la Crau, les bâtiments de Décima sont bien gardés et Oakley arrive à raisonner le pilote de ne pas se jeter dans la gueule du loup. Il lui demande 12 heures pour faire une petite enquête sur toutes ses coïncidences surprenantes.

usine-JC-Lebrun-flickr.jpg

Un manque de chance

Devant tant d’infortune, Master D fait jouer ses contacts et appelle Georji, un kosovar, ancien membre du gang de Master C, à présent chef de sécurité chez Décima. Celui-ci lui confirme qu’une opération extérieure a lieu contre des indépendants et que des équipements spéciaux ont été fournis à l’équipe en charge de la mission.

Devant ce nid de guêpe, Master D cherche à prendre la tangente mais ces biens sont saisis par la police. Du coup, il contacte Paulo (un flic ripou) qui règne sur un quartier nord de la ville. Paulo lui informe que tous ses biens ont été saisis suite à une dénonciation anonyme et que la police en a après lui. Pour cette fois, il le laisse partir, en respect de l’élimination de Master C par Master D.

Kéro n’attend plus

L’enquête de ses coéquipiers n’étant pas assez rapide à son goût, le pilote s’infiltre chez Décima pour retrouver les véhicule fournis par la corpo à l’équipe chargée de l’opération extérieure. Une fois en possession de cette information, Kéro fonce au siège administratif pour trouver la géolocalisation des véhicules. Mais la récupération des informations est un succès aux conséquences lourdes : les personnages sont malmenés et leur matérielcompromis. Une fois Sakura récupérée, tous se mettront au vert quelque temps.

Ville de nuit

Le sauvetage de Sakura

Sakura est retenue dans un hangar où ses ravisseurs ont fait preuve de leur professionnalisme : peu de moyen pour y accéder, peu d’information sur leur nombre ou leur équipement. Tout doit se faire dans l’urgence et l’improvisation.

Kéro, Oakley, Master D et son gang prennent d’assaut le hangar contre une équipe de mercenaire bien armé et secondé par des robots militaires de Décima. C’est un véritable champ de bataille lorsque les forces de l’ordre arrivent et les personnages ne s’extraient que de justesse sous les tirs croisé de la police, des robots et des mercenaires. Sakura est sauvée mais à quel prix…