Kéziah,

Il pleut sur Lambassa mais il règne un soleil tendre dans mon cœur. Ta dernière lettre m'a permis de revoir celle que j'ai laissée partir sur les routes. Tu es à nouveau battante, entreprenante et énergique.

Maintenant que tu reprends la route pour Alami, tu vas pouvoir te sevrer de l'opium. Je ne sais de la traversée du désert ou du combat contre tes démons intérieurs, quel sera le plus dur et éprouvant. N'hésite pas à me faire part de tes doutes ou de tes peurs si cela t'ai de à les vaincre.

Ici, l'activité reprends. Hangurio, lui si indolent, s'est révélé être un apprenti plein de ressources. Il a tenu la boutique lorsque j'étais mélancolique. Je pense même qu'il a amélioré son fonctionnement au quotidie . Finalement, je te l'enverrai à la fin de son apprentissage.

Je vais dès à présent inviter Dorénal à un repas pour le remercier de son soutien durant cette mauvaise période. Et aussi Abigail le discret.

Je te souhaite un bon voyage tant intérieur que dans le désert. Il me tarde d'avoir de tes nouvelles.

Théophraste de Lambassa de Galerne.